Compostage domestique

Collecte de feuilles

Herbicyclage

Collecte des sapins de Noël

Collecte des matières organiques

D’ici 2020, les municipalités doivent, pour atteindre les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, déployer des services visant à détourner les matières organiques* de l’enfouissement. Cette initiative a pour but de réduire de façon considérable les déchets, car ces résidus composent approximativement 57 % des ordures ménagères et ils ont un fort potentiel de valorisation. Visant à répondre à cette obligation, la RIGIDBNY est actuellement à évaluer la meilleure stratégie à adopter sur le territoire desservi.

* Résidus alimentaires et résidus verts.

Compostage domestique

Le compostage domestique est une solution simple et naturelle qui consiste à retourner les matières organiques à la terre plutôt que de les diriger vers l’enfouissement. La Régie vous invite à consulter les sections suivantes pour tout savoir sur cette belle méthode de gestion de vos matières organiques à la maison.

Quoi mettre dans mon composteur maison?

Les matières azotées :

Pelures, épluchures et restes de fruits et de légumes (cuits ou crus), rognures de gazon, résidus de jardin (retailles, mauvaises herbes non montées en graine, etc.)

Les matières carbonées :

Feuilles mortes, plantes mortes et fleurs séchées, marc de café avec ou sans le papier filtre, écales de noix et noyaux, papier journal déchiqueté.

Quoi NE PAS METTRE dans mon composteur à la maison?

Les résidus de source animale ne doivent pas être utilisés dans un composteur domestique, car ils sont trop longs à composter et qu’ils peuvent générer des pathogènes néfastes pour la santé humaine, par exemple la salmonelle et l’E. Coli. De plus, ils sont sujets à attirer de petits rongeurs et génèrent des odeurs.

Voici une liste des matières à éviter :

  • Les résidus d’origine animale, comme les produits laitiers et la viande.
  • Les matières grasses (huiles végétales, mayonnaises, sauces à salade).
  • Les plantes ou feuillages malades
  • Les mauvaises herbes montées en graine.
  • Les excréments d’animaux (ils peuvent contenir des pathogènes).
  • Les matériaux contaminés avec des pesticides ou produits dangereux (ex. : bois traité).
  • Les cendres et briquettes de BBQ.

 

Comment composter à la maison?

C’est très simple! Il suffit de suivre la recette! Pour obtenir un compost de qualité, il faut avoir un équilibre entre les matières carbonées (comme les feuilles mortes) et les matières azotées (comme les pelures et épluchures de fruits et légumes). Bonne nouvelle, on trouve tous les ingrédients dans la cuisine et le jardin!

Étape 1 : Déposez vos matières azotées dans votre composteur.

Étape 2 : Ajoutez-y le double, en volume, de feuilles mortes ou autres matières riches en carbone.

Étape 3 : Brassez à l’occasion pour aérer et laissez reposer.

PSSST! L’ajout de compost au jardin ou dans les plates-bandes améliore la texture du sol, ce qui favorise le drainage de l’eau de pluie et son aération. Il procure un apport prolongé d’éléments nutritifs pour les plantes, ce qui a pour effet de favoriser leur croissance, et sert de barrière aux indésirables, comme de petits insectes nuisibles ou certaines maladies.

Trucs et conseils

  • Choisissez un endroit bien drainé, semi-ombragé et où il sera possible d’y apporter de l’eau en cas de besoin. Les micro-organismes et les invertébrés, chargés de transformer vos matières en compost, n’en seront que plus heureux. Un endroit facile d’accès en hiver est aussi à considérer.
  • Coupez les restants de table en petits morceaux afin d’accélérer leur transformation.
  • Si votre compost est trop sec, c’est simple! Ajoutez de l’eau ou retirez le couvercle un jour de pluie.
  • Si votre compost est trop humide, c’est simple! Ajoutez des matières sèches.
  • Si votre compost est trop compact, c’est simple! Ajoutez des matières plus grossières et brassez.
  • Problème d’odeurs? C’est simple! Ajoutez des matières sèches et brassez.
  • Problème de mouches? Pas de panique! Couvrez les résidus alimentaires avec du papier journal, des feuilles mortes, de la paille, du bran de scie ou de la terre.

Collecte de feuilles

Les feuilles d’automne ont la cote au sein de la Régie. Cette matière qui a un fort potentiel de valorisation bénéficie de plusieurs solutions visant leur recyclage. Laquelle choisirez-vous?

Trucs et conseils

  • Je pratique le feuillicyclage : je passe une tondeuse-déchiqueteuse dessus. Une fois déchiquetées, les feuilles font un merveilleux paillis gratuit, qui ne part pas au vent et qui enrichit le sol.
  • J’utilise les feuilles pour protéger mes plates-bandes du froid de l’hiver.
  • J’utilise les feuilles dans mon composteur domestique.

L’émission La semaine verte vous suggère différentes méthodes de compostage de feuilles mortes.

Vous préférez disposer de vos sacs de feuilles mortes?

Partenaires dépositaires :

Aston-Jonction

Les feuilles seront récupérées et les directives seront publiées dans le journal local.

Bécancour

Pierre Duplessis : 7955, Desormeaux

Sylvain Lavigne : 7000, Nicolas-Perrot

Gentilly

Henry Jeanbrun : 105, Des Milans

Pierre Rochat (aussi branches) : 670, Des Milans

Grand-Saint-Esprit

Ferme M.A.Y. Beauchemin : 3625, Principale (en passant par la route Prince)

Précieux-Sang

Ferme La Précieuse : 11485, rue Leblanc

Sainte-Cécile-de-Lévrard

Ferme Bo-matin, Louise Boutin : 182, rang Sainte-Cécile Est

Sainte-Eulalie

Gaétan Prince : 914, rang des Ormes

Rémi Lévesque : 486, rang des Sapins

Serge Désilets : 385, Des Coudriers

Derrière le garage municipal : 765, des Bouleaux

Sainte-Gertrude

Pépinière de France : 9535, des Ormes (veuillez vider les sacs)

Sainte-Marie-de-Blandford

À la municipalité dans le secteur Lac Rose, terrain de la station de pompage de l’acqueduc.

Information : Gilles Brochu : 819 283-2008

Herbicyclage

L’herbicyclage est une pratique très simple qui consiste à ne pas ramasser les rognures de gazon après la tonte. L’adoption de cette pratique contribue grandement à la réduction des déchets et à la préservation de l’environnement par la réduction des gaz à effet de serre.

Les avantages

  • Vous aurez un gazon plus vert (production d’un engrais naturel), et ce, sans effort.
  • Vous contribuerez à préserver l’humidité de votre sol et réduirez ainsi la fréquence des arrosages.
  • Vous augmenterez la résistance de votre pelouse par rapport à la sécheresse et aux maladies. Cette pratique est géniale contre les vers blancs.

PSSST! Vous n’aimez pas l’apparence visuelle des résidus de tonte laissés sur place? Il suffit d’adapter le nombre de tontes selon les périodes de croissance des graminées à gazon durant la saison. Généralement, il faut prévoir une tonte plus fréquente au printemps et à l’automne, lorsque la pelouse est en croissance active, et éviter de tondre lorsque la pelouse est humide en surface.

Pour bien commencer l’année suite aux festivités

La Régie offre depuis plusieurs années des points de dépôt pour la disposition des arbres de Noël naturels. La liste des points de dépôt et des services de collecte offerts par les municipalités est publicisée sur le site Web de la Régie, dans les bulletins municipaux et journaux locaux.

Consigne à respecter

Le sapin doit être dégarni de toutes ses lumières, boules, guirlandes et de tous ses glaçons.

Trucs et astuces de revalorisation

  • Transformez votre arbre en abri pour les oiseaux de sorte à les protéger du froid intense de l’hiver. C’est très simple, placez l’arbre debout à l’extérieur en le laissant dans son support ou en le piquant directement dans la neige. Pourquoi ne pas y ajouter des boules de suif couvertes de graines d’oiseaux afin que l’abri devienne également une mangeoire?
  • Les branches du sapin peuvent servir à protéger vos plantes du froid. Posez-les sur les plantes fragiles (vivaces, bulbes, rosiers, etc.) afin qu’elles aident à les protéger du froid de janvier et qu’elles contribuent à accumuler plus de neige… et la neige, c’est un excellent isolant!
  • Un peu plus tard en saison, coupez le tronc en sections pour qu’il puisse servir de bois de chauffage à l’hiver prochain ou apportez-le dans l’un de nos points de dépôt pour résidus verts.

Vous préférez disposer de votre sapin de Noël?

Régie intermunicipale de gestion intégrée des déchets Bécancour−Nicolet-Yamaska

3075, avenue Nicolas-Perrot, bureau 203
Bécancour, (Québec) G9H 3C1
Tél. : 819 294-2999
Télécopieur : 819 294-2966